« Les premières coupes » dans les forêts vierges conduisent à une perte progressive de la biodiversité