À propos de mongabay | Aide | Contacter | RSS | Twitter
Page d'accueil    |    Actualités    |    Les forets humides    |    Les poissons tropicaux    |    Photos    |    Pour les enfants     |    Madagascar

Actualités

Comment sortir de la crise halieutique ? Interdire la pêche en haute mer
(07/10/2015) Alors que la demande de produits de la mer croît et que de nombreuses espèces disparaissent, notamment à cause de la surpêche, les scientifiques proposent une mesure drastique. Ils veulent interdire la pêche en haute mer et faire de celle-ci une sorte de « banque de poissons, de réservoir mondial ».


Photo-reportage: Pollution, pêche excessive, plantes envahissantes: le deuxième plus grand lac au monde est « dans l’impasse »
(07/06/2015) Suite à la pollution industrielle et agricole, et au rejet des eaux usées non traitées venant de Kisumu (troisième plus grande ville du Kenya comptant près de 400 000 habitants), le lac est au bord de l’asphyxie. Parmi les problèmes qui touchent le lac : la pêche illégale, la capture de poissons juvéniles, et la présence excessive d’envahissantes jacinthes d’eau (Eichhornia crassipes). S’ajoute encore à cela l’introduction de la perche du Nil.


Proposition d’autorisation du forage offshore dans d’exceptionnels espaces maritimes du Bélize
(07/03/2015) D’après l’Associated Press, le gouvernement bélizien a proposé d’autoriser les forages de pétrole et de gaz dans la plupart de ses espaces maritimes, dont sept sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Néanmoins, le Bélize a institué un moratoire volontaire sur ces forages.


Des scientifiques identifient l’ADN d’une grenouille sans quitter la forêt
(07/01/2015) Hier, une équipe de scientifiques italiens a attrapé une grenouille dans une forêt montagneuse de Tanzanie. Puis, ils sont entrés dans l’histoire : à l’aide d’un petit échantillon de sang, l’équipe a été en mesure d’extraire, de purifier et d’amplifier l’ADN de l’amphibien (tout ça sur place, dans la forêt) grâce à un nouveau dispositif fonctionnant avec une batterie, appelé Expedition Genomics Lab.


Des récompenses financières pour les solutions qui résoudront la crise du braconnage.
(06/30/2015) A cet effet, une coalition a lancé l'initiative Wildlife Crime Tech Challenge afin d'encourager les investissements dans la recherche de solutions scientifiques et technologiques innovantes qui pourraient aider à réduire les dégâts causés par le trafic d'espèces sauvages. L'initiative est soutenue par l'agence américaine pour le développement international (US Agency for International Developpment, USAID), la National Geographic Society, la Smithsonian Institution et TRAFFIC.


Le mouvement des services publics d’approvisionnement en eau d’Indonésie
(06/30/2015) Alors que le courant de privatisation des services d’eau potable et d’assainissement en Indonésie est sur le point de prendre un nouveau tournant depuis l’investiture du dictateur Suharto a la présidence, un large éventail de parties prenantes cherche par tous les moyens à élaborer une nouvelle voie à suivre suite à deux importantes décisions des tribunaux, tout à fait inattendues.


Selon les autorités : Le rhinocéros de Sumatra serait éteint à l’état sauvage au Sabah
(06/30/2015) Au cours de la fin de la semaine, Masidi Manjun, ministre du Tourisme, de la Culture et de l’Environnement a confirmé qu’il n’y avait plus de rhinocéros de Sumatra à l’état sauvage dans l’état malaisien de Sabah. En 2008, des défenseurs de l’environnement ont estimé qu’il y avait environ 50 rhinocéros dans l’état. Cinq ans plus tard, cette estimation a été ramenée à seulement dix. Maintenant, la terrible vérité a été admise : le rhinocéros sauvage a très probablement disparu.


Entre les mines de Nickel et les balles de plomb, les Maya Q'eqchi' cherchent à obtenir justice
(06/29/2015) German Chub se trouve devant le juge, il répond calmement aux nombreuses questions qui lui sont posées durant le contre-interrogatoire. En s'aidant de ses bras, il se déplace légèrement dans son fauteuil roulant. Ce sont d'autres jeunes hommes Maya Q'eqchi qui l'ont porté dans les escaliers pour atteindre le tribunal du deuxième étage à Puerto Barrios, une ville portuaire animée à l'est du Guatemala.


Yasuni : les pièges photographiques révèlent la présence d’animaux rares dans une zone d’exploitation pétrolière
(06/26/2015) Une compilation de vidéos réalisées à partir des nouveaux pièges photographiques du parc national Yasuni nous a dévoilé la présence d’espèces rares comme le géocoucou de Geoffroy ou le renard à petites oreilles (Atelocynus microtis) ainsi que des comportements animaux inhabituels comme des paresseux rampant à la recherche de sel. Cette compilation a été réalisée par Diego Mosquera, chef du programme de pièges photographiques et directeur de la station de biodiversité de Tiputini.


Un nouveau rapport souligne le rôle fondamental des forêts dans la sécurité alimentaire
(06/19/2015) Publié par l’Union internationale des instituts de recherches forestières (IUFRO), le rapport se montre audacieux et n’hésite pas à aborder un problème mondial. Plus de 805 millions de personnes, soit 1 être humain sur 9, souffrent en effet de la faim dans le monde, et cela surtout en Afrique et en Asie. De plus, le rapport souligne que le régime alimentaire et la situation économique de 1,2 à 1,5 milliard de personnes dépendent des forêts.


Le nombre de dauphins de Maui passe en dessous de 50
(06/15/2015) De nouveaux rapports mettent en lumière la situation désespérée de ces dauphins et présentent des données montrant que leur population est tombée plus bas que jamais, avec moins de 47 individus encore vivants. Les rapports ont été présentés lors de la réunion annuelle du comité scientifique de l’International Whaling Commission qui se terminait la semaine dernière à San Diego.


Les défenseurs de l'environnement ont besoin d'un peu d'espoir pour éviter de devenir les scientifiques les plus déprimés de la planète
(06/15/2015) Je vous lance un défi : invitez un défenseur de l'environnement à boire un verre et demandez-lui ce qu'il pense de son travail. Neuf fois sur dix, voire plus, vous sortirez de cette entrevue frustré, déprimé, et sans espoir. Vous entendrez parler de forêts tropicales abattues pour l'huile de palme ou la fabrication de baguettes, d'une espèce tout juste découverte qui vient probablement de disparaître, d'un gouvernement plus qu'ambivalent : corrompu ; ou d'une société commerciale occulte qui commet des atrocités sur les écosystèmes et les populations locales uniquement pour contenter ses actionnaires.


Une expédition au Congo redécouvre un primate disparu
(06/09/2015) La dernière fois qu’on avait aperçu un colobe rouge de Bouvier, le disco faisait fureur, internet était non existant, et Madonna ne signifiait pas autre chose que la mère de Dieu. Mais alors le singe africain disparut et les défenseurs de la nature craignirent son extinction, parmi les victimes du commerce de la viande de brousse. Pendant des années, des groupes de recherche réclamèrent une expédition pour découvrir si le colobe rouge de Bouvier (Piliocolobus bouvieri) survivait encore dans les forêts de la République du Congo.


Photo-reportage : le spectacle des roussettes
(06/05/2015) Contre vents et marées, soirs de pleine lune ou non. Toutes les nuits, des milliers de roussettes prennent leur envol depuis les petites îles de la Sonde en Indonésie. Tandis que le soleil se couche, les petites roussettes de Sunda (Acerodon mackloti) commencent à s’agiter dans leur racines — leur appétit les réveille — jusqu’à ce que la plus téméraire du groupe s’envole dans le ciel.


Scandales et intrigues assombrissent l’environnement de la mine de Simandou en Guinée
(06/05/2015) Lorsque j’étais un Volontaire du Corps de la Paix en Afrique de l’Ouest il y a des dizaines d’années de cela, des plans soigneusement élaborés tombaient littéralement en poussière devant la confusion imprévisible de la vie là-bas. On se contentait de marmonner avec résignation « WAWA » - West Africa Wins Again (à savoir, l’Afrique de l’Ouest a de nouveau gagné). Le gisement de minerai de fer de Simandou en Guinée pourrait bien être l’un des plus grands « WAWAs » jamais produit dans la région.


Des braconniers tuent un garde-forestier dans une réserve connue pour ses atroces massacres d’éléphants
(06/05/2015) D’après l’organisation African Parks, le garde-forestier Agoyo Mbikoyo a trouvé la mort le 25 avril dernier dans la réserve naturelle de Garamba, en République Démocratique du Congo, après s’être fait tirer dessus par des braconniers. Le parc national de Garamba, souvent la cible d’un trafic illicite de la faune sauvage, est connu comme une zone où sévit le braconnage d’éléphants.


En Côte d'Ivoire les plantations illégales de cacao menacent les réserves naturelles et leurs primates
(06/04/2015) La Côte d’Ivoire est le plus grand producteur de cacao au monde et dispose d'un écosystème d'une grande biodiversité. Riche de diverses espèces, on compte plus de 2250 espèces endémiques de plantes et 270 espèces vertébrées. Mais la Côte d'Ivoire détient également le taux de déforestation le plus élevé de toute l'Afrique Subsaharienne, dû en grande partie à son ascension en tant qu'acteur important dans l'économie agricole mondiale après des années de conflit civils.


Un tournant décisif pour les forêts péruviennes ?
(06/03/2015) Des Andes à l'Amazonie, le Pérou abrite certaines des forêts les plus spectaculaires du monde. Des tribus fières et culturellement diverses vivent dans la forêt amazonienne péruvienne, certaines d'entre elles ayant choisi de restreindre au maximum leurs contacts avec la civilisation.


La Russie et la Chine accusées d’empêcher la création de réserves marines en Antarctique
(05/19/2015) Une nouvelle année, et un nouvel échec des tentatives de protection d’une grande partie de la mer de Ross, au large des côtes de l’Antarctique. Selon les observateurs, les efforts qui visaient à créer l’aire marine protégée la plus grande à ce jour furent anéantis par la Russie et la Chine lors d’une réunion de la Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR) à Hobart, en Tasmanie. La zone protégée ne pourrait voir le jour qu’à la suite d’un vote unanime des 24 membres de la CCAMLR et de l’Union Européenne.


Les chasseurs de cher de brousse ont préalablement exercé de la pression sur les grands oiseaux de l'Afrique centrale
(05/18/2015) Tandisque qu'il a entamé une étude des oiseaux dans la réserve forestière du Cameroun, Ebo, ornithologue écossais Robin Whytock a noté deux rares rapaces forestiers dans un camp régulièrement utilisé par les chasseurs de gibier de brousse commerciale. Les oiseaux, un aigle couronné (coronatus Stephanoaetus) et l'Aigle de Cassin (Aquila Africana) étaient des observations notables non seulement parce qu'ils sont rarement tachetés. Les deux rapaces sont morts, et leurs carcasses abandonnés sur le terrain.


Bilan inquiétant : Les assassinats des militants écologistes ont augmenté de 20 pour cent l'année dernière
(05/13/2015) D'après le sinistre bilan de l’ONG Global Witness, les assassinats, les meurtres et les exécutions extrajudiciaires de militants écologistes ont augmenté de 20 pour cent l'année dernière. L'ONG a enregistré un total de 116 meurtres en 2014. 17 pays sont concernés, en tête desquels se situe le Brésil avec un bilan de 29 décès de défenseurs de l'environnement.


La déforestation des tropiques pourrait perturber la pluviométrie mondiale
(05/13/2015) La déforestation massive dans les tropiques pourrait entraîner des bouleversements significatifs et de vaste étendue dans la répartition des précipitations et dans les températures, affectant potentiellement l’agriculture à la fois localement et dans des zones très éloignées des sites où se produit la perte de forêt, c’est la conclusion d’une étude publiée aujourd’hui dans « Nature Climate Change ».


30 % des forêts tropicales de Bornéo détruits depuis 1973
(05/08/2015) Selon une nouvelle étude qui fournit l’analyse la plus exhaustive du couvert forestier de Bornéo jusqu’à présent, plus de 30 pour cent des forêts tropicales de l’île ont été détruits au cours des quatre dernières décennies par le feu, l’exploitation forestière industrielle et l’augmentation des plantations. La recherche, publiée dans le journal en accès libre PLOS ONE, indique qu’à peine plus du quart des forêts des basses terres de Bornéo est encore intact.


Forêts tropicales : 10 points à surveiller en 2015
(05/08/2015) 2014 a été une année marquante pour les forêts tropicales humides ; des dizaines d'entreprises majeures se sont engagées à éliminer la déforestation de leurs chaînes d'approvisionnement, de nouvelles plateformes ont été lancées pour surveiller les forêts, et une forte baisse de la déforestation de l'Amazonie brésilienne a été enregistrée entre autres faits nouveaux majeurs. Voici un aperçu de ce que 2015 pourrait réserver aux forêts tropicales.


L'expansion d'huile de palmier a-t-elle agit sur celle de l'épidémie d'Ebola
(05/04/2015) L'expansion d'Ebola en Afrique de l'ouest pouvait se résulter des politiques économiques et agricoles imposées par les autorités guinéennes et libériennes, selon un nouveau commentaire en "Environment and Planning A". Prenant en considération les activités autour des villages ou Ebola apparaissait au début, les chercheurs ont analysé une transformation dans l'utilisation des activités agricoles dans la région forestière guinéenne, notamment une augmentation en cultivation d'huile de palmier.


Grande première : une équipe de chercheurs saisit des images de chatons dorés d'Afrique
(05/02/2015) Le chat doré d'Afrique, deux fois plus gros qu'un chat domestique, est incontestablement l'un des félins le moins connu du continent africain. Il peuple les forêts tropicales très denses qui lui permettent de se cacher et vit dans l'ombre d'autres célèbres félins africains tels que le lion, le guépard ou la panthère. Très récemment, une équipe de chercheurs du parc national de Kibale en Ouganda ont découvert le monde de cette espèce fascinante grâce aux premiers clichés photographiques d'une mère et ses petits


Le Grand Canal du Nicaragua : vers la prospérité ou la catastrophe environnementale?
(04/28/2015) Il y a 100 ans, la construction du canal du Panama a remodelé la géographie de notre planète, car il a pour la première fois permis aux bateaux d’éviter le dangereux passage du cap Horn en les faisant tout simplement traverser un continent. Aujourd’hui, un nouveau projet mené par un discret millionnaire chinois a pour ambition de concurrencer ce célèbre canal avec la construction d’un autre canal de 278 kilomètres à travers le Nicaragua. Le gouvernement du Nicaragua défend l’idée que ce projet de grande envergure permettra au pays de se tirer de la désastreuse situation économique dans laquelle il se trouve actuellement (le Nicaragua est en effet, après Haïti, le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental).


Top 10 des histoires d’environnement en 2014
(04/23/2015) En 2014, l’impensable s’est produit : des sociétés représentant la majorité de la production et du commerce de l’huile de palme ont accepté de stopper l’abattage des forêts pluviales et l’assèchement des tourbières pour de nouvelles plantations de palmiers à huile. Après des années de campagnes intenses des écologistes et les cris d’alarme des scientifiques, près de deux douzaines des producteurs, vendeurs et acheteurs les plus importants ont établi un accord de déforestation zéro comprenant des garanties pour l’environnement, le social et l’emploi.


$7 millions pourraient sauver les lémuriens de l’extinction
(04/14/2015) L’année dernière, les scientifiques ont publié un plan triennal d’urgence lequel, selon eux, pourrait littéralement sauver les lémuriens de la planète d’une extinction massive. D’un cout s’élevant à peine à $7.6 millions, le plan était focalisé sur la mise en place de meilleurs programmes de protection et de conservation dans 30 zones à risque de lémuriens. Cependant, il y avait un point faible : faire un don à des programmes de petite envergure dans l’un des pays les plus pauvres du monde n’était pas vraiment d’une approche aisée.


8 milliards de visiteurs par an dans les aires protégées, mais des fonds toujours insuffisants
(04/13/2015) Une nouvelle étude de la revue PLOS Biology en libre accès nous informe que le monde aime ses aires protégées. Des chercheurs américains et anglais estiment que les aires protégées du monde reçoivent huit milliards de visites chaque année. Cela signifie qu'en moyenne chaque personne visite 1,1 aire protégée par an si l'on considère l'estimation de la population mondiale de 7,2 milliards de personnes à présent. De surcroît, l'étude révèle que les 140 000 aires protégées réparties dans le monde rapportent probablement un minimum de 600 milliards de dollars (environ 558 milliards d'euros) aux économies nationales.


Les forêts tropicales

Les forêts tropicales Mondiales
Les forêts tropicales sont un monde à part; et leur importance pour l'écosystème mondial et la vie des hommes est primordiale. Sans parallèle en termes de diversité biologique, les forêts tropicales sont un réservoir naturel de diversité génétique qui offre une riche source de plantes médicinales, de nourritures à haut-rendement, et une myriade d'autres produits de forêt tout aussi utiles. Elles sont un habitat important pour les animaux migrateurs et supportent jusqu'à 50% de toutes les espèces présentes sur Terre, ainsi que de nombreuses cultures indigènes diverses et uniques. Les forêts tropicales jouent un rôle primordial dans la régulation du climat mondial tout en maintenant des précipitations régulières, et luttant contre les inondations, les sécheresses, et l'érosion. Elles emmagasinent de vastes quantités de carbone, tout en produisant une quantité significative de l'oxygène terrestre.

Structure de la forêt tropicale
Les forêts tropicales à travers le monde sont relativement diverses, mais partagent plusieurs caractéristiques les définissant telles que le climat, les précipitations, la structure en canopée, les relations symbiotiques complexes et la diversité d'espèces. Chaque forêt tropicale n'est pas nécessairement conforme à toutes ces caractéristiques et la plupart des forêts tropicales n'ont pas de frontières claires, mais peuvent se mélanger avec les forêts voisines: mangrove, forêt humide, forêt de montagne, ou forêt tropicale à feuilles persistante.

Diversité de la forêt tropicale
Le climat chaud et humide joue un rôle important dans la variété de forêt tropicale. En règle général, la diversité et la productivité de l'écosystème augmentent avec la quantité d'énergie solaire disponible au milieu. La lumière du soleil est captée par les feuilles des plantes de la canopée, transformée en sucres simples par la photosynthèse et dispersée à travaer les système d'énergie de la forêt lorsque les feuilles et fruits sont mangés ou décomposés par divers organismes. La première fonction de production de l'écosystème primaire est la fixation de carbone par les plantes. Les forêts tropicales ont les plus importants moyens de production primaires d'écosystème terrestre, ce qui signifie qu'un demi-hectare de forêt tropicale emmagasine plus de carbone qu'un demi-hectare de n'importe quel autre type de végétation. Le climat humide ajoute un autre élément essentiel à la riche diversité : l'eau.

Canopée de forêt tropicale—Introduction
Environ 70-90% de la vie dans la forêt tropicale humide se trouve dans les arbres, au-dessus du sol forestier ombragé. La forêt tropicale humide primaire est verticalement divisée d'au moins cinq couches : la couche supérieure, la canopée, la couche inférieure, la couche d'arbustes et le sol forestier. Chaque couche a ses propres espèces de plantes et animaux interagissant avec l'écosystème autour d'eux.

La couche infèrieure
Le sol de la forêt tropicale humide est rarement la jungle épaisse et impénétrable des films et autres histoires d'aventures. C'est en fait plutôt le contraire: le sol est relativement dégagé de toute végétation à cause de la profonde obscurité créée par peut être 100 pieds (30 m) de végétation de canopée au-dessus. La canopée ne fait pas que bloquer la lumière, mais filtre la pluie et le vent. Une personne visitant la forêt tropicale humide pendant une pluie torrentielle ne sentira en général pas immédiatement la pluie tomber parce qu'une grande quantité d'eau est déviée et recueillie par les diverses plantes de canopée. Le fait que le vent soit bloqué par la canopée fait du sol forestier un endroit calme où seulement la brise la plus légère souffle pendant les orages tropicaux. En marchant dans la forêt tropicale humide primaire une torche électrique peut être plus utile qu'une machette car la croissance des plantes au niveau du sol est limitée par le manque d'éclairage. Au lieu de la végétation étouffante, le visiteur y trouvera de grands troncs d'arbres, des plantes grimpantes et des lianes, d'innombrables jeunes plantes, des jeunes arbres et un relativement petit nombre de plantes au sol.

Eaux de la forêt Tropicale
Certaines des plus grands fleuves au monde se trouvent dans les forêts tropicales humides, tels que l'Amazone, le Madeira, le Mékong, le Negro, l'Orinoco, et le Zaïre (Congo), à cause du montant d'eau qu'ils reçoivent. Ces mega-fleuves sont nourrit par d'innombrables affluents, ruisseaux et criques. Par exemple, le seul Amazione a plus de 1.000 affluents, dont 17 font plus de 1.600 km de long. Bine que les grands fleuves tropicaux soient rlativements uniformes en apparence et dans la composition de leurs eaux, leurs affluents varient grandement. Nombre de rivières et ruisseaux tropicaux ont des niveaux d'eau allant de très haut à très bas à différents moments de l'année.

Peuples de la forêt tropicale
Les forêts tropicales humides ont longtemps hébergé des populations autochtones dont les civilisations et cultures se sont formées en se basant sur l'environnement dans lequel elles vivent. De remarquables civilisations telles que les Mayas, Incas, et Aztèques développèrent des sociétés complexes et apportèrent de formidables contributions à la science. Vivant de la nature et n'ayant pas de technologie leur permettant de dominer leur environnement, les indigènes apprirent à observer leur environnement et à comprendre les complexités de la forêt tropicale. De génération en génération, ces peuples apprirent l'importance de vivre avec leur environnement et en sont venus à compter sur les innombrables bénéfice renouvelables que la forêt peut fournir.

Déforestation
Malgré la sensibilisation du public quant à l'importance de ces forêts, le taux de déforestation n'ont pas diminué. L'analyse des chiffres par la Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO) montre que les taux de déforestation tropicale ont augmenté de 8,5% de 2000 à 2005 lorsqu'on les compare avec ceux des années 90, tandis que la perte de forêt primaire a peut être augmenté de 25% sur la même période. Les taux de perte de forêt primaire au Nigéria et Vietnam ont doublé depuis les années 90, alors que celui du Pérou a triplé.

Conséquences Globales de la Déforestation sous les Tropiques
Les forêts tropicales continuent à rapetisser à travers le monde. Quelle différence cela fait il vraiment ? Pourquoi devrait on s'en faire si des plantes, animaux, champignons, et autres micro organismes périssent? Les forêts tropicales sont souvent chaudes et humides, difficiles d'accès, pleines d'insectes, et la vie sauvage y est insaisissable.

Comment sauver les forêts tropicales
Aujourd'hui les forêts tropicales disparaissent de la surface de la terre. Bien qu'elles soient un sujet de préoccupation international croissant, les forêts tropicales continuent a être détruites a une vitesse dépassant les 80.000 acres (32.000 hectares) par jour. La couverture de forêt tropicale mondiale se situe maintenant à environ 2,5 millions de miles carrés (6 millions de kilomètres carrés), une zone d'environ la taille des 48 Etats Unis contigus ou de l'Australie et représentant environ 5% de la surface terrestre du globe. La majorité de cette zone restant a été toouchée par des activités humaines et n'a pas complètement conservé sa biodiversité originale.

Les poissons tropicaux

Préface
Le but de chaque garde sérieux d'aquarium est plus que simplement pour montrer quelques jolis poissons. Le garde sérieux d'aquarium espère créer un petit environnement pour présenter une partie de la nature les poissons tropicaux de l'eau de créatures les plus spéciaux et les plus spectaculaires, fraîche et saumâtre. Malheureusement, beaucoup d'espèces des poissons sont mises en danger ou sur le point de l'extinction en raison de l'humanité. La destruction des forêts tropicales, le barrage des fleuves, la pollution des fleuves, et l'introduction des espèces d'origine étrangère est des actes qui affectent le plus directement les poissons tropicaux.

Introduction
Les poissons captifs ont été importants pour l'humanité depuis des périodes préhistoriques. Les Egyptiens antiques étaient les premiers humains connus pour garder des poissons non seulement pour la nourriture mais comme source de nourriture et divertissement. Comme représenté dans leurs hiéroglyphes, les Egyptiens ont la plupart du temps travaillé des withTilapiaspecies et Mormyrids.

Anatomie de poissons
Il y a une diversité énorme des poissons dans le monde. Chaque des espèces est adaptées à la vie dans un habitat spécifique. En examinant la forme de corps des poissons, le garde d'aquarium peut apprendre beaucoup au sujet de l'habitat des poissons.

Chimie de l'eau
Les poissons d'eau douce tropicaux d'aquarium résident dans un éventail d'habitats de l'eau des jets fluides de montagne, à Great Lakes, aux fleuves lent-mobiles de forêt tropicale. Chacun de ces biotopes, sans compter qu'avoir des espèces uniques de poissons, a les propriétés uniques de l'eau dues aux facteurs environnementaux. Puisque les poissons viennent des sources d'eau normales uniques, leur eau en captivité devrait avoir les caractéristiques semblables. Pour recréer les arrangements normaux, le garde d'aquarium devrait avoir de la connaissance de la chimie de base de l'eau, spécifiquement pH, dureté de l'eau, et le cycle d'azote.

Installation d'un aquarium
Le type et la taille de l'aquarium dépend de l'espace disponible, du coût, et des besoins des poissons. Maintenir dans l'esprit, ce de plus grands réservoirs sont plus faciles de prendre soin de que de petits réservoirs. La raison pour laquelle les grands réservoirs sont moins d'ennui parce qu'il y a plus de volume de l'eau pour la dispersion de rebut, plus de superficie pour la panne de rebut, et un environnement plus stable. Par exemple, la température d'un réservoir de 10 gallons peut être affectée plus rapidement par lumière du soleil ou une nuit froide qu'un réservoir de 55 gallons. Un réservoir de 55 gallons tend à avoir un pH beaucoup plus stable qu'un réservoir de 10 gallons. Par conséquent, les gardes commençants d'aquarium devraient choisir en tant que grand un réservoir au lequel ils peuvent adapter, économiquement et espace-sage.

Décor d'aquarium
Le gravier dans les services un but esthétique et pratique. Le gravier dans le réservoir fournit l'appui pour des usines, des moyens de filtration en systèmes de filtre d'undergravel, et une région pour que les poissons effectuent des activités telles que la multiplication et l'alimentation.

Entretien d'aquarium
La meilleure politique est de choisir les types de poissons qui sont désirés avant de choisir le réservoir. De quelque manière que le choix des poissons n'est pas absolument nécessaire à l'avance.

Soin d'usine aquatique
Les usines de phase d'aquarium sont une addition valable au réservoir de poissons. Dans un réservoir bien planté, les poissons ont de meilleures couleurs, vivent une vie plus normale, et semblent plus confortables que dans unplanted le réservoir. Bien qu'ils aient besoin de plus de soin que les reproductions en plastique, des plantes vivantes peuvent être gardées avec peu de problèmes tant que il y a d'abondance de lumière et d'aucun poisson usine-mangeant ou usine-détruisant.

Nourriture pour les poissons
La crevette de saumure est l'une des nourritures de phase les plus populaires dans le passe-temps. La plupart de crevette de saumure disponible viennent de San Francisco ou du Grand Lac Salé. La crevette de saumure sont disponible sous les formes de phase, congelées, et geler-mortes. Les oeufs de crevette de saumure sont largement disponibles pour la culture à la maison. Le jeune nauplii sont excellente nourriture pour font frire. La crevette de saumure d'adulte conviennent à petit à de grands poissons. La crevette de saumure fournissent à de bons déchets leurs exosquelettes et n'hébergent pas la maladie pour affecter des espèces d'eau douce.

Comment traiter les maladies
Des poissons malades devraient être isolés autant que possible ainsi ils ne sont pas susceptibles de propager des infections parmi d'autres poissons sains dans le réservoir. La meilleure manière d'isoler les poissons malades est d'établir un réservoir d'hôpital.

Les maladies qui affectent les poissons
Dans des circonstances idéales - conditions appropriées de l'eau, un régime comprenant une variété de nourritures, conditions vides, et un environnement manquant d'autre effort - les maladies affectent rarement des poissons. Habituellement les poissons tomberont seulement malades quand quelque chose dans l'environnement n'a pas raison, ou quand le nouveau poisson est ajouté au réservoir. Les poissons sains généralement ont les systèmes immunitaires forts et sont capables de résister à la plupart des microbes pathogènes, mais quand l'effort affaiblit les poissons, le poisson devient plus susceptible de la maladie. Il y a plusieurs circonstances, y compris les facteurs de non-vie et de vie, qui peuvent mener à l'effort de poissons.

Multiplication des méthodes
La multiplication des poissons d'aquarium est l'une des étapes à devenir un aquariast habile. Une fois que des poissons sont maintenus assez sains pour engendrer, le débutant sait qu'ils peuvent essayer de garder des poissons plus provocants. Afin de multiplier des espèces, les besoins de garde d'aquarium habituellement de pouvoir distinguer les sexes et de pouvoir recréer des conditions normales pour stimuler engendrer. Enregistrer toujours vos succès et failings dans un cahier.

La conservation
La biodiversité d'eau douce est fortement menacée aujourd'hui - un fait qui devrait être sur l'esprit de chaque aquariast sérieux. Les habitats normaux des poissons d'eau douce tropicaux sont de plus en plus menacés par des activités humaines, et tandis que parfois le passe-temps a été été en désaccord avec la conservation, le rôle des gardes d'aquarium en préservant des espèces se développe dans l'importance.

Pour les enfants

LES FORETS HUMIDES

Que Sont Les?
  • Que Sont Les?
  • Ou Se Situent?
  • Qu'Est Ce Qui Fait?
  • La Canopee
  • Le Tapis Forestier

    Pourquoi Les Forets Humides Ont Tant D'Especes?
  • Pourquoi Les Forets Humides Ont Tant D'Especes?
  • Mammiferes
  • Oiseaux
  • Reptiles et Amphibiens
  • Les Poissons
  • Les Insectes

    Les Hommes
  • Les Hommes
  • Grandes Civilisations
  • Connaissance Des Plantes Medicinales
  • Qu'Est-Il Arrive Au Peuple Natif De L'Amazonie?
  • Les Enfants

    Importance?
  • Importance?
  • La Stabilisation Du Climat
  • Biodiversité
  • Le Cycle De L'Eau
  • L'Erosion

    Pourquoi Sont-Elles Detruites?
  • Pourquoi Sont-Elles Detruites?
  • L'Exploitation Des Bois
  • L'Agriculture
  • Le Betail
  • La Construction De Routes
  • La Pauvrete

    Pouvons-Nous Sauver?
  • Pouvons-Nous Sauver?
  • L'Education
  • Rehabiliter et Restaurer
  • Un Mode De Vie
  • Aires Protegees
  • Les Societes
  • Ecotourisme
  • Que Faire A La Maison


    MADAGASCAR

    Introduction
    La géographie
    Le climat
    Le peuplement
    L'histoire
    L’économie
    La faune
    La faune – les lémuriens
    La faune – les carnivores
    La faune – les mammifères
    La faune – les oiseaux
    La faune – les grenouilles
    La faune – les reptiles
    La faune – les lézards
    La faune – les serpents
    La faune – les poissons
    La faune – les invertébrés
    La flore
    L’environnement
    L’environnement – la déforestation
    L’environnement – les feux agricoles
    L’environnement – l’érosion
    L’environnement – la surexploitation
    L’environnement – les espèces invasives
    L’environnement – comment le protéger ?
    Quiz


    DIAPORAMAS

    L'Amazonie
    Le Congo
    L'Indonésie
    La Nouvelle-Guinée
    L'ïle de Sulawesi


    Photos


    Argentine



    Australie



    Belize



    Bhoutan



    Botswana



    Brésil



    Birmanie



    Californie



    Cambodge



    Chine



    Colombie



    Costa_Rica



    Croatie



    Équateur



    Gabon



    Grand Canyon



    Guatemala



    Honduras



    Islande



    Inde



    Indonésie



    Italie



    Jordanie



    Kauai



    Kenya



    Laos



    Madagascar



    Malaisie



    Maui



    Mexique



    Maroc



    Népal



    New_Zealand



    Panama



    Pérou



    Slovénie



    Suriname



    Tanzanie



    Thaïlande



    Ouganda



    United_States



    Utah



    Venezuela


  • Page d'accueil | Actualités | Les forets humides | Les poissons tropicaux | Photos | Pour les enfants | Madagascar | À propos de mongabay | Aide | Contacter | RS | Twitter



    Copyright Rhett Butler 2009