Page d'accueil  |   Les forets humides  |   Pour les enfants  |   Images  |   Actualités  |   Langues  |   À propos de mongabay  |   Aide  |   Contacter
La technologie de ballon pourrait réduire le coût de l’énergie solaire de 90% d’ici 2010
Rhet A. Butler, mongabay.com
Traduction par Martine
22/03/2007




Avec les prix croissants de l'énergie et le changement climatique provoqué par l’homme, l'intérêt dans l'énergie renouvelable devient de plus en plus évident, particulièrement l’intérêt dans l’énergie solaire qui ne produit aucune pollution et qui est aisément disponible sous la forme de rayon de soleil.

Cependant, ces dernières années, le marché de l'énergie solaire a été gêné par les problèmes d'approvisionnement en silicium raffiné, la ressource critique nécessaire pour la fabrication de cellulaire solaire. En plus, parce que les installations solaires exigent traditionnellement une grande superficie pour capturer autant de lumière solaire que possible, les panneaux solaires exigent souvent un emplacement important occupant la terre utilisée à la production agricole et à d'autres buts. Sans subventions gouvernementales, l’énergie solaire n'est actuellement pas viable dans beaucoup de secteurs.

Étant donné la promesse de l’énergie solaire, une quantité de sociétés travaillent pour résoudre leurs problèmes. Certains essayent résoudre la question de la superficie de l’emplacement en ajoutant des panneaux solaires aux immeubles de bureaux - où l’entretien de routine est parfois difficile d’accès - ou en construisant des structures multi utilisation comme les auvents qui peuvent servir de panneaux solaires. Google et Kyocera sont deux sociétés qui ont mis en oeuvre de tels systèmes, mais ceux-ci ne sont pas pratiques dans des zones rurales, où le solaire serait parfois le plus utile. En plus, ces conceptions exigent des quantités assez importantes de silicium, où les prix élevés restent un facteur de limitation.


A l'heure actuelle, une société innovatrice développe une conception solaire qui peut répondre a ces questions en réduisant le besoin de l'immobilier et de poly silicium coûteux.

CoolEarth Solar basé à Livermore, Californie, croit que sa technologie pourrait rendre l’agriculture solaire économiquement concurrentiel dans un délai de trois ans en rendant le solaire moins cher que le charbon et en permettant à des fermiers de devenir des fournisseurs d'électricité.

"En bref nous développons le marché hyper compétitif de l'énergie renouvelable avec la mission d’atteindre l’inexistence de production de CO2 au niveau mondial " a déclaré le Dr.Eric B. Cummings a mongabay.com par l'intermédiaire d'email. "nous travaillons pour réduire le coût de l'électricité solaire par un facteur de 25, la rendant moins chère a produire que l'énergie à partir du charbon ou d'autres sources non renouvelables. En développant une solution à matériaux/minimaux et peu coûteux, nous visons à rendre la génération solaire aussi profitable que des meilleures options d'investissement d'aujourd'hui"

" Les objectifs de Cummings sont soutenus par un impressionnant background Diplômé en aéronautique de Caltech et un diplôme de l’université de l'Etat de Penn en science et technologie, Cummings est revenu à Caltech pour son doctorat en aéronautique et chimie. Là, il a également reçu la plus haute récompense de Caltech, le prix Francis Clauser, attribué "pour de nouvelles ouverture de pensée et d'effort humains," aussi bien que le prix de Caltech William H. Ballhaus pour son travail de thèse sur des lasers. Après avoir passé huit ans aux laboratoires nationaux de Sandia aLivermore, Cummings a fondé CoolEarth solar.



La société étroitement tenue a développé une technologie qui utilise une série de ballons pour concentrer et capturer l'énergie du soleil sans occuper un endroit cher au m2 ou utiliser de grandes quantités de silicium.

« Des concentrateurs gonflables recueillent la lumière et la concentrent sur des cellules photovoltaïques, augmentant l'énergie en percutant les cellules plusieurs fois," explique le site Web CoolEarth. « La Série de concentrateurs est suspendue sur l'appui et le contrôle de câbles tendus entre des piliers. En suspendant les concentrateurs, de grands secteurs de terre peuvent être facilement convertis pour la production d'énergie solaire avec un impact limité sur l'environnement. La terre au-dessous des concentrateurs peut alors être utilisée pour d’autres choses, comme l'agriculture ou l'élevage »

La société note que sa conception « coûte 400 fois moins cher par secteur rassemblé que des miroirs conventionnels, peut résister à des vents de 100 m.p.h. et peut protéger la surface du miroir et du récepteur de la pluie, des insectes et de la saleté, » problèmes qui peuvent significativement réduire la productivité des cellules solaires.

Cummings déclare, chaque ballon, mesurant deux mètres (6 pieds 1/2) de diamètre, peut produire 500 watts d'électricité et coûtera finalement moins de 2 $. Avec très peu d’entretien et des dépenses de remplacement peu élevées, il croit que le système réduira significativement le coût d'énergie solaire du prix actuel d'environ 4 $ par watt de la capacité installée à des niveaux où il rivalisera directement avec des sources d'énergie à base de combustible fossile. La technologie offrira de nouvelles opportunités d’économie pour les fermiers qui pourront "exploiter" l’électricité en plus de leurs récoltes.

Des fermes solaires produisent de l'énergie à bon marché - et produisent un profit pour leurs opérateurs," note le site Web CoolEarth. "Nous sommes confiants que notre conception matériaux-minimaux et l’utilisation de matières premières couperont le coût d'électricité photovoltaïque dans une installation de 1 mégawatt à 29 cents par watt avant 2010. À ce prix, la ferme solaire est une option fortement attirante pour les fermiers. Nous pouvons alors nous attendre à ce que le marché libre impose de mener à la diffusion de la génération de l’énergie solaire propre.

"Le grand avantage de notre système dans des zones rurales est l'abondance de secteurs faciles d'accès et d’entretien (beaucoup plus facile que sur un toit), la facilité de fonder de grandes centrales électriques (grossièrement à huit acres par mégawatt d'électricité) et une faible résistance des associations de propriétaires," a expliqué Cummings via le courrier électronique.

Gopal Shanker, président de Récolte Energy, une société de consultation d'énergie verte dans le comté de Napa, Californie, dit que le système semble offrir beaucoup de potentiel pour l'industrie du vin.

« Je n'ai pas vu la technologie, mais il semblerait qu'elle puisse marcher aussi bien pour l'industrie du vin, puisqu’elle est suspendue et ne fait pas d’ombre pour les raisins » a-t-il dit dans une conversation avec mongabay.com. « La facilité d’entretien et les dépenses de remplacement serait un grand avantage »

Shanker, qui travaille sur une proposition de faire du Comté de Napa un exportateur net d'énergie propre dans cinq ans, dit que si CoolEarth atteint son but de délivrer 29-cent-par-watt solaire cela sera une révolution dans l’industrie de l’énergie.

« Nous cherchons tout ce qui rendrait le coût solaire compétitif à une grande échelle. A l’heure actuelle, le coût total d’installation pour le solaire est de l’ordre de 7$-10$ par watt," a-t-il dit, "donc 29 cents par watt éliminerait le besoin de subventions dans l'Initiative Solaire de Californie et transformerait l'énergie solaire d'une décision verte à une décision économique. Nous serions très intéressés de regarder de plus près le système »

Shanker peut avoir cette chance cette année. Cummings dit que CoolEarth planifie d'avoir des installations pilotes pour le quatrième trimestre de 2007.

« Nous aspirons à faire ce qu'aucune société ou gouvernement n'ont encore réalisé et nous aspirons à le faire dans des années futures proches," dit le site Web CoolEarth. "Nos buts sont ambitieux. Notre solution est innovatrice. Notre technologie est prête. »




Balloon technology could cut cost of solar energy 90% by 2010







MONGABAY.COM
Mongabay offre des actualités et des informations sur la faune et l'environnement.

Mongabay.com cherche à éveiller l'intérêt pour la faune des zones sauvages, tout en examinant l'impact sur la conservation et le développement des nouveautés concernant le climat, l'énergie, les technologies, les sciences économiques et les finances.
Page d'accueil  |   Les forets humides  |   Pour les enfants  |   Images  |   Actualités  |   Langues  |   À propos de mongabay  |   Aide  |   Contacter

©2007 Rhett Butler